Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PSYCHEDELIC

ORIGINE : HOLLANDE

MEMBRES : KEVIN STUNNENBERG (Chant/Guitare), BOB HOGENELST (Batterie), GERTJAN GUTMAN (Organ/Basse)

Après la déception Wolfmother, je me suis rabattu sur une autre sortie que j'attendais avec impatience puisqu'il s'agit du nouvel Album de Birth Of Joy, Groupe Hollandais qui surfe également sur la vague du Heavy Psych et dont les références au Rock des années 70 sont clairement établies, et ce depuis leurs débuts. Je m'apprête donc à prendre une grosse gifle et ça démarre plutôt bien avec les puissants "Blisters" et "Meet me at the Bottom", mais malheureusement, mon engouement retombe au fur et à mesure que défilent les Titres et il faudra attendre "Those who are awake", et "You got me Howling", c'est à dire les pistes 7 et 8, pour me redonner le sourire, mais les deux derniers Morceaux retombent à plat. Cependant, contrairement à Wolfmother, les Hollandais ont toujours la pêche, mais c'est juste que ce nouvel Album manque cruellement d'originalité, et cela se ressent un peu trop, à mon goût.

Ma note : 7/10

BIRTH OF JOY - Get Well (2016)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #INDIE ROCK-INDIE POP-GRUNGE

ORIGINE : USA

Déceptions du soir, bonsoir. Pour me remettre, il me fallait bien quelque chose de sincère, mais de consistant tout de même, et c'est là que le Duo Lily et Madeleine entre en scène. Leur Pop est certes un peu simpliste, mais les mélodies me trottent tellement dans la tête que je me repasse l'Album en boucle, et j'avoue que c'est exactement ce qu'il me fallait avant ce Match de Rugby décisif entre la France et le Pays de Galles. Un peu de bonheur dans ce monde de brutes, ça ne peut faire de mal à personne.

Je n'en attendais pas forcément grand chose, et pourtant, la Musique de Lily et de Madeleine arrive à point nommé pour sauver ce bien triste vendredi (Mis à part le Mondo Drag), et du coup, je me sens terriblement apaisé, voire libéré.

Un grand merci les filles, et surtout, restez naturelles. Vous en ferez des heureux ;)

Ma note : 8/10

LILY AND MADELEINE - Keep it Together (2016)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #INDIE ROCK-INDIE POP-GRUNGE

ORIGINE : USA

Avec "Shulamith", paru en 2013 et plébiscité par la Critique et à peu près par tout le monde, les Américains avaient placé la barre tellement haut que je me suis demandé un instant comment ils allaient pouvoir faire mieux et je me suis mis à douter. Aujourd'hui, ils sont de retour avec ce troisième Album tant attendu, mais également tant redouté, et après d'innombrables écoutes, mes doutes ne se sont toujours pas levés. Après, ne comptez pas sur moi pour dire du mal d'un groupe qui m'a procuré tellement de plaisir avec ce fameux "Shulamith" qui était d'ailleurs numéro 1 de mon Top de 2013. Je dis juste que je n'arrive pas à dompter la bête, soit parce que j'ai toujours encore la tête dans les nuages grâce, ou plutôt à cause du dernier Mondo Drag, soit parce que je suis trop vieux pour ces conneries, soit parce que l'absence de ma Muse commence à peser, soit parce que ce nouveau Disque est tout simplement décevant. A l'heure actuelle, j'opterai pour les quatre dernières solutions.

"United Crushers" sonne un peu trop Pop, un peu trop creux, un peu trop fade à mon goût et mis à part "Top Coat", "Berlin", et "Baby Sucks" qui remontent sensiblement le niveau, j'attends toujours encore le déclic, qui, je pense, ne viendra jamais.

Allez, encore 15 écoutes et on passe à autre chose.

Ma note (avant mes 15 prochaines écoutes) : 6/10

Poliça - United Crushers (2016)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PSYCHEDELIC

ORIGINE : USA

MEMBRES : JOHN GAMINO (Chant/Claviers), NOLAN GIRARD (Guitare), JAKE SHELEY (Guitare), VENTURA GARCIA (Batterie), ANDREW O'NEIL (Basse)

Avec deux réalisations et un sans faute jusque là, on était en droit d'attendre avec impatience ce troisième Opus des Américains qui se sont fait un nom grâce à leur Hard Prog Psyché de qualité. Alors je tenais à vous rassurer, non seulement le registre de Mondo Drag est toujours aussi riche, mais en plus, ce nouvel Album est tout aussi grandiose que ses prédécesseurs.

Dès les deux premiers Morceaux, on entre dans le vif du sujet et ce son Heavy d'une pureté inouïe n'est pas sans me rappeler la bonne vieille période où j'écoutais du Led Zep ou encore du Deep Purple en boucle, mais tout à coup, le Rock Psyché fait son apparition avec "Rising Omen" et "Incendiary Procession" et l'Album prend encore plus de hauteur, mais je ne suis pas au bout de mes surprises, puisque les Américains nous réservent le meilleur pour la fin. Tout d'abord "The Eye", un véritable chef d'oeuvre, puis dans la foulée le magistral "In your Head", qui est probablement le parfait compromis entre la Musique des Doors et celle de Deep Purple, et pour finir, "Dying Light" et ses 8 minutes de bonheur en guise de cerise sur le gateau, sans oublier "Ride the sky", la Chanson Bonus.

Avec "The Occultation of Light", Mondo Drag frappe à nouveau un grand coup, et ils font désormais partie du gratin.

Ma note : 9/10

MONDO DRAG - The Occultation of Light (2016)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PSYCHEDELIC

ORIGINE : ANGLETERRE

S'inspirer de Sonic Youth est une chose, voire une bonne chose, mais c'est un peu comme pour le bon vin. On le déguste avec grand plaisir mais il ne faut pas en abuser, et c'est malheureusement le cas pour les Londoniens, qui, a force de surfer sur la vague de leurs idoles, nous livrent un premier Album sans réelle originalité et plutôt répétitif.

La Pop Psychédélique regorge de belles pépites et même si Ulrika Spacek est encore loin de dominer le genre, tout n'est pas perdu. Il suffit d'écouter "Strawberry Glue", "Beta Male", et "She's a Cult" pour s'en convaincre. Si loin, si proches !

Ma note : 6/10

ULRIKA SPACEK - The Album Paranoia (2016)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #HARD-ROCK-STONER

ORIGINE : IRAN

Jamais, je dis bien jamais, la Musique ne devrait être prise en otage par des fanatiques, malheureusement, c'est une nouvelle fois le cas étant donné que les Membres du Groupes Confess sont poursuivis par les autorités Iraniennes pour blasphème et au pire, ils risquent la peine de mort.

Certes, ils ne font pas dans la dentelle étant donné que leur Trash Métal est plutôt explosif, les Textes sont crus, comme pour la plupart des Groupes qui évoluent dans le même registre, mais ils ne méritent en aucun cas cette sentence qui leur pend au nez.

Ce soir, j'ai envie de leur apporter tout mon soutien, non seulement parce que ce nouvel Album est excellent, mais parce que la barbarie et l'ignorance sont de véritables fléaux que nous devons impérativement combattre.

J'espère de tout coeur que nous aurons à nouveau l'occasion de vibrer en écoutant la Musique des Iraniens. C'est mon plus grand souhait, à l'heure actuelle !

Ma note : 8,5/10

CONFESS - In Pursuit of Dreams (2015)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PSYCHEDELIC

ORIGINE : USA

MEMBRES : MEG BAIRD (Chant/Batterie), NOEL V. HARMONSON (Guitare), CHARLIE SAUFLEY (Guitare), ETHAN MILLER (Basse)

Former un Super Groupe de Rock Psychédélique, c'est très facile. Vous engagez des Membres de Comets On Fire, Sic Alps, Assemble Head In Sunburst Sound, Howlin Rain, et j'en passe, mais comme il vous faut un Leader, vous faites appel à Meg Baird, la Chanteuse du Groupe de Folk Psyché Espers, qui à coup sur vous fera frémir, et c'est parti. Alors ne vous méprenez pas, ce Groupe ne va pas pas vous assommer à coup de gros Riffs de Guitare, bien au contraire, la Musique de Heron Oblivion privilégie la finesse au détriment de la puissance mais malgré cela, je suis certain que vous allez, tout comme moi, être en adoration devant des Titres comme "Rama" ou encore "Your Hollows", que vous n'oublierez pas de si tôt.

Ma note : 8/10

HERON OBLIVION - Heron Oblivion (2016)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #ELECTRO

ORIGINE : FRANCE

Et bien voici donc enfin le premier Album d'un Groupe très attendu au tournant, d'une parce que le Quatuor Messin avait sorti un remarquable EP en 2014, et de deux parce que les influences Musicales des différents membres de cette formation Electro Pop sont très diversifiées, ce qui laissait présager un Disque riche en intensité. Ils citent entre autres Joy Division, Aphex Twin, Mano Solo, les Cure, Kraftwerk, Dire Straits mais c'est Alain Bashung qui tient le haut du pavé et qui met tout le monde d'accord. Le Chanteur Poète Alsacien est omniprésent dans le coeur des Messins, et on ne s'en plaindra pas.

Cependant, il m'aura tout de même fallu plusieurs écoutes pour apprécier cet Album à sa juste valeur. D'ailleurs, Rosario Ligammari, Chroniqueur pour l'excellent Magazine Magic, a vu juste en résumant le Disque de cette manière : "John Carpenter prend Niagara en stop et charge l'auto-radio d'Indus, le rétroviseur tourné vers le futur". Il a raison, le bougre, c'est exactement cela. Sauf que lors de ma première écoute, le côté Niagara m'a énormément dérangé, et je n'ai malheureusement entendu que cela. J'ai donc donné logiquement une seconde chance à l'Album, et le déclic a eu lieu. Comme quoi, il ne faut jamais rester sur sa première position !

Au premier abord, la Musique de Grand Blanc paraît gentille et inoffensive mais le requin sait montrer ses dents quand il le faut, notamment avec "Surprise Party", "Disque Sombre" et "Désert Désir", et c'est pareil en ce qui concerne les Textes, qui pourraient en choquer plus d'un. Ecoutez plutôt "Summer Summer" ;) Malgré tout, j'ai un petit faible pour "Evidence" qui me semble être un parfait compromis entre l'univers des Bisounours et le monde réel.

Ma note : 8,5/10

GRAND BLANC - Mémoires Vives (2016)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass

ORIGINE : USA

Dès les premières notes du deuxième Album de Sir John Carpenter, qui fait partie de mes idoles, mes poils se dressent et mon corps entier frissonne de plaisir. Je me sens léger, tellement léger, et je me souviens des oeuvres marquantes de ce génie. Je ne vais pas toutes vous les énumérer mais si vous lisez ce billet, il va de soit que vous connaissez par coeur la Filmographie de John.

Après un premier Opus remarquable et remarqué, Carpenter revient pour nous présenter le Volume 2 de son "Lost Themes", et une fois encore, je suis totalement envoûté par ce son Electro qui me ramène irrémédiablement dans les années 80.

Je retiendrai en particulier le superbe hommage à Béla Lugosi, Acteur Hongrois qui incarna Dracula dans le superbe Film de Tod Browning, en 1931.

"Lost themes 2" est dans la lignée de son prédécesseur, et on ne peut que s'en réjouir.

Ma note : 8/10

JOHN CARPENTER - Lost Themes II (2016)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #ROCK

ORIGINE : USA

MEMBRES : IGGY, JOSH, MATT HELDERS (Batterie), DEAN FERTITA (Guitare)

"Hey, ça serait cool qu'on écrive quelque chose ensemble", voici le SMS que Josh Homme, le leader de Queens of the Stone Age a reçu de la part de l'Iguane. Il a évidemment répondu positivement et en a profité pour sauter sur l'occasion. Imaginez le truc, c'est un peu comme si ma Muse m'envoyait un Texto en me disant, "Hey, je viens passer une semaine de vacances chez toi, t'es OK ?". Une offre comme celle-là, ça ne se refuse évidemment pas.

Cette rencontre aura donc donné naissance à un Album enregistré dans le plus grand secret et pour se faire, les deux icônes ont fait appel à Matt Helders, batteur des Arctic Monkeys et à Dean Fertita, Guitariste des Queens Of The Stone Age. Alors, vous allez me dire que c'est bien beau de former un Groupe de cette envergure, mais Musicalement, ça donne quoi ? Et bien pour répondre à ma propre question, je suis, et ce après d'innombrables écoutes, sous le charme...de la deuxième partie qui est absolument époustouflante. Pour moi, l'Album commence vraiment à décoller à partir du sublime "Sunday", qui est tout simplement grandiose. "Vulture", German Days", "Chocolate Drops" et "Paraguay" méritent également le détour et nous prouvent que cette association porte définitivement ses fruits. Malheureusement, j'ai un peu de mal avec la première partie, notamment avec le Single "Gardenia", qui ne mérite pas vraiment de figurer en pole position.

Cependant, je ne me permettrai en aucun cas de dire du mal sur l'Iguane, c'est juste que j'en attendais un peu plus, un peu comme pour ma Muse. Mais au final, je vais m'en contenter en me disant que c'est toujours mieux que rien.

Ma note : 7/10

IGGY POP AND JOSH HOMME - Post Pop Depression (2016)

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog