Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Publié le par Bad Ass
Publié dans : #HARD-ROCK-STONER

5 ans après l'exceptionnel "Cosmic egg", le second album du groupe Australien, ils signent leur grand retour avec cette troisième réalisation qui force le respect.

Andrew Stockdale (Chant/Guitare), Ian Peres (Basse/Claviers) et Vin Steele (Batterie) ont décidé de mettre les bouchées doubles pour nous faire décoller, et le pire, c'est que ça fonctionne.

Je vous recommande donc ce "New Crown" qui a le mérite d'être aussi bon que ces prédécesseurs, ce qui n'est pas à la portée de tout le monde !

Ma note : 8,5/10

WOLFMOTHER - New crown (2014)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #HARD-ROCK-STONER

Que faut-il attendre de ce 11ème album de Gamma Ray ? Et bien pas grand chose. Les Allemands font le job, et c'est d'ailleurs pour cela que j'apprécie ce nouveau disque. Le groupe de kai hansen, ancien leader de Helloween, fait du Gamma Ray, ou plutôt du Helloween, et ça fonctionne toujours aussi bien.

Ne cherchons donc pas la petite bête, montons le son et profitons comme il se doit de cet album qui décevra probablement les critiques mais qui ravira les inconditionnels dont je fais partie. Vivement la tournée !!!

Ma note : 7,5/10

GAMMA RAY - Empire of the undead (2014)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PSYCHEDELIC

Ce quatrième album des Américains est une véritable gifle, il faut bien l'admettre, et les amateurs de rock psychédélique y trouveront forcément leur compte.

On pense souvent aux Pink Floyd. Ecoutez plutôt "Outside" ou le sublime "Maui tears" et vous pourrez vous rendre compte compte à quel point le groupe est influencé par le flamand rose.

La voix de Bret Constantino est un véritable cadeau du ciel et que dire des riffs de guitare de Matthew Holliman et de Evan Reiss, sans oublier Brian Tice à la batterie et Jack Allen à la basse, bien évidemment.

Cet opus est donc une belle réussite et forcément, le talent mérite une certaine reconnaissance. Laissez vous donc tenter par ce disque étonnant !

Ma note : 9/10

SLEEPY SUN - Maui tears (2014)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PSYCHEDELIC

Originaire d'Austin aux Etats-Unis, Holy Wave est un groupe de pop psychédélique et ce premier album officiel est absolument Titanesque. Les Américains incarnent le parfait compromis entre les Beatles, les Byrds et les Doors et ces références sont plus que jamais présentes à l'écoute de ce trip hallucinant.

En 11 titres, Holy Wave nous emporte tout droit vers le septième ciel et autant vous dire que le retour sur terre n'est pas forcément à l'ordre du jour tant les 6 musiciens nous régalent avec leur son décapant.

Entre "Psychological thriller", "Night tripper", "Star stamp", "Shamania", "Wet and wild" et "Mouth mountain", mon coeur balance, mais sincèrement, je vous invite à écouter ce disque étonnant et j'espère que nous aurons l'occasion d'en reparler.

Ma note : 8,5/10

HOLY WAVE - Relax (2014)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #POST ROCK-SHOEGAZE-POST PUNK

3 Ans après l'excellent "Skying", voici le retour tant attendu de l'un des groupes les plus en vus de la scène shoegaze/Post punk.

Formés en 2005, Les Horrors se sont distingués dès le premier album, "Strange house", paru en 2007 et leur Garage rock teinté de Punk et de Shoegaze s'est de suite avéré très prometteur.

Aujourd'hui, les Britanniques remettent le couvert avec un opus digne de ses prédécesseurs. Mélodique et puissant à la fois, "Luminous" a quelque chose de terriblement envoûtant qui ne pourra pas nous laisser de marbre.

De "Chasing shadows" à "Sleepwalk", les cinq musiciens nous offrent un beau voyage musical dont ils ont le secret et perso, j'en reprendrai bien un peu !

Ma note : 8/10

THE HORRORS - Luminous (2014)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #INDIE ROCK-INDIE POP-GRUNGE

Après le fabuleux "WIXIW" paru en 2012, on sentait que les New-Yorkais étaient capables de placer la barre encore plus haut, et bien c'est fait. Avec ce septième album, le trio composé de Angus Andrew (Chant/Guitare), Aaron Hemphill (Guitare/Synthés) et Julian Gross (Batterie) vient de nous coller un uppercut d'une puissance inégalable et autant vous le dire tout de suite, il n'est pas nécessaire de compter les points. Le KO est la seule issue à ce combat inégal.

Moins électro mais beaucoup plus rock indus que son prédécesseur, "Mess" est une nouvelle preuve de la folie et du talent des Liars et il va de soit que ce nouvel opus figurera parmi l'élite de cette année en cours.

Pour ma part, je n'ai aucune préférence concernant les titres présents sur la galette. Les 11 chansons me font décoller à un point que vous ne pouvez même pas imaginer, et j'espère qu'il en sera de même pour vous !

Ma note : 10/10

LIARS - Mess (2014)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #INDIE ROCK-INDIE POP-GRUNGE

Avec leur troisième opus, "The English Riviera" paru en 2011, les Anglais avaient amorcé un virage plus pop et autant vous dire que ce quatrième album vient confirmer le changement de cap du groupe qui nous avait tant fait vibrer sur les dance floors. Cependant, cette reconversion est plutôt réussie et on prend beaucoup de plaisir à écouter les 10 tubes potentiels figurant sur le disque.

Je citerai par exemple "Love letters" et son intro Jazzy, mais le décollage est imminent, "Monstrous", "Reservoir" et "Month of sundays", trois chansons au refrain entêtant, "Boy racers" qui plaira forcément aux fans de la première heure, "The upsetter" et "I'm Aquarius", le premier extrait mis en ligne par le quatuor. On notera au passage, sur ce morceau, le clin d'oeil réservé au chef d'oeuvre de Stanley Kubrick, "2001, l'odyssée de l'espace".

Mis à part l'exécrable "Never wanted", seule ombre au tableau avec le très moyen "Call me", la bande à Joseph Mount nous livre une copie plus que correcte et c'est déjà pas si mal que ça.

Ma note : 7,5/10

METRONOMY - Love letters (2014)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #ROCK

40 Années de carrière et environ 25 disques déjà pour nos rockers Anglais et ils ne sont toujours pas rassasiés. Bien au contraire, ils traversent les âges sans se soucier de l'évolution musicale et régulièrement, ils reviennent sur le devant de la scène avec leurs albums. Leur petit dernier s'intitule "Escape from the shadow garden" et il ne déroge pas à la règle.

Aux manettes, on retrouve les incontournables Bob Catley (Chant) et Tony Clarkin (Guitare). Il faut dire qu'ils sont présents depuis le début de l'aventure.

Une fois de plus, Magnum assure l'essentiel avec ce nouvel opus. Les ballades sont au rendez-vous, mais pour ma part, je privilégierai les morceaux plus rock comme "Live 'til you die", "Unwritten sacrifice", "Too many clowns", "Burning river" ou encore le magnifique "Wisdom's had it's day", peut-être le meilleur morceau de l'album.

Ma note : 8/10

MAGNUM - Escape from the shadow garden (2014)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PUNK ROCK

Ca fait maintenant 20 ans que les Tagada Jones sévissent sur la scène punk Française et ils sont toujours au rendez-vous. Pour fêter dignement leurs 20 ans de carrière, ils nous offrent cette nouvelle galette contenant 20 titres, ni plus ni moins. De nombreux guests accompagnent le quatuor Breton emmené par son chanteur engagé Niko Jones. On retrouve ainsi Reuno et Phil de Lofofora, Poun de Black Bomb A, Stéphane Buriez de Loudblast, Vincent d'Aqme mais également Guizmo de Tryo, un choix plutôt étonnant, d'ailleurs.

J'ai lu quelques critiques négatives concernant la longueur de l'album, près de 80 minutes, mais franchement, ce n'est pas moi qui m'en plaindrai. Au pire, si vraiment ça vous dérange, vous pouvez toujours l'écouter en plusieurs fois. En tout cas, on ne peut pas dire que les Rennais se sont moqués de nous.

Musicalement, le groupe est toujours aussi influencé par The Exploited, Bad Religion, Les Ramones et Les Béruriers Noirs, mais la présence des membres de Lofofora donne une touche hardcore en plus, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Concernant les chansons, j'ai une petite préférence pour "De l'amour et du sang", "Instinct sauvage", "XXL", "Karim et Juliette", "Le chaos", "Blasphème" et "On ne chante pas, on crie", mais honnêtement, peut-être mis à part "Dernier rendez-vous", tout est bon à prendre. Et surtout, si vous avez l'occasion de les voir en concert, ne les manquez sous aucun prétexte.

Ma note : 8,5/10

TAGADA JONES - Dissident (2014)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #INDIE ROCK-INDIE POP-GRUNGE

Après le fabuleux "Torches" paru en 2011, le second opus des Américains était attendu comme le loup blanc et en ce qui me concerne, je suis loin d'être déçu.

"Supermodel" est en quelque sorte une suite logique qui confirme tout le talent du groupe de Mark Foster. Les 12 pistes représentent une succession de chansons percutantes et mélodiques et ça tombe bien, c'est exactement ce que l'on attendait de la part du trio.

Mark Foster, multi-instrumentiste (Chant/Guitare/Claviers/Percussion), Mark Pontius (Batterie) et Jacob Fink (Batterie) ont su relever le défi du second album avec brio et prennent désormais une place prépondérante sur la scène indie.

Chapeau bas, messieurs !

Ma note : 8/10

FOSTER THE PEOPLE - Foster The People (2014)

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog