Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Publié le par Bad Ass
Publié dans : #INDIE ROCK-INDIE POP-GRUNGE

Après le retour sur le devant de la scène de Franz Ferdinand, l'Ecosse est à nouveau à l'honneur avec le troisième album tant attendu de Glasvegas.

Il faut dire que ce mélange musical entre post punk et indie rock est plutôt savoureux, et pour ma part, je me délecte vraiment de ce nouvel opus.

A l'écoute de certains titres comme le superbe "Secret truth", j'ai l'impression de replonger dans les années 80, et j'avoue qu'il s'agit d'un sentiment très plaisant.

Mais le groupe possède d'autres facettes, comme celle de nous concocter avec beaucoup de talent de superbes ballades telles que le jouissif "Choices" et l'indispensable "I'd rather be dead than be with you", probablement le chef d'oeuvre présent sur l'album.

Ce nouvel opus de Glasvegas fait partie de ces albums en apesanteur qui nous procurent une joie indescriptible , et les 10 morceaux figurants sur le disque devraient vraisemblablement vous faire passer de très bons moments musicaux, là où se confondent la beauté et la puissance mélodique !

Ma note : 7/10

GLASVEGAS - Later...When the TV turns to static (2013)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PSYCHEDELIC

Avec ce premier album, les Américains de Strangers Family Band nous offrent l'une des plus belles sorties du mois, concernant le rock psychédélique.

Fortement influencé pas le son des années 60, le quatuor composé de Ric Seltzer (Vocals/Guitar), Scott Seltzer (Bass), Juan Londono (Drums) et John Randono (Keyboards), nous régale avec une partition remarquable, alternant les mélodies avec une puissance sonore parfaitement maîtrisée.

La musique cosmique et lunaire du groupe originaire d'Orlando fait mouche, et les 7 titres présents sur l'album nous le prouvent.

Mes préférences vont sans conteste aux superbes "Cosmic wine", "Ele S. Dee" ainsi qu'à l'envoutant "Jenny 3003", une ballade psychédélique de toute beauté.

Autant dire qu'avec ce superbe album, Les Strangers Family Band entrent de pied ferme dans la cour des grands. La voix et le jeu de guitare de Ric Seltzer sont absolument superbes et au final, on se régale vraiment !

Au bout du compte, le rock psychédélique, le bon, c'est juste une histoire de famille !!!

Ma note : 9/10

STRANGERS FAMILY BAND - Strangers Family Band (2013)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #INDIE ROCK-INDIE POP-GRUNGE

Bon, les données sont simples, avec ce nouvel album tant attendu, le quatrième pour être précis, nos Ecossais préférés ne se sont pas foulés, 10 titres sur la galette pour seulement 35 Minutes de musique, mais, paradoxalement, ces 10 titres sont tous des tubes potentiels, et quel bonheur pour nos tympans.

Les morceaux sont formatés pour les ondes radios, il ne faut pas se voiler la face. Mais de temps en temps, ça fait un bien fou d'écouter des chansons aux mélodies imparables qui vous accompagnent encore longtemps après l'écoute de l'album. Et c'est bien le cas avec ce nouvel opus.

On danse, on chante, on bouge la tête de haut en bas, on tape du pied. La musique de Franz ferdinand est communicative, elle nous apporte de la joie et de la gaité et on savoure ce moment simple mais chaleureux.

Mention spéciale à "Love illumination" et à "Treason, animals !" qui sont peut-être un cran au-dessus. Mais il s'agit là d'un avis très personnel.

Pas grand chose à dire de plus. Alors faites-vous plaisir, montez le son, poussez les meubles et éclatez vous comme il se doit.

Franz Ferdinand is in the place !!!

Ma note : 7,5/10

FRANZ FERDINAND : Right thoughts, right words, right action (2013)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PSYCHEDELIC

Originaire de Washington, le quatuor de rock psychédélique nous présente "Warble womb", qui n'est autre que le 6ème album officiel du groupe et il faut bien avouer qu'ils ne se sont pas moqués de nous. 15 Titres pour 75 minutes de musique, c'est presque autant que peut contenir un CD.

Jason Simon (Vocals/Guitar), Cory Shane (Guitar), Steve Kill (Bass) et Mark Laughlin (Drums) forment le line-up de Dead Meadow.

Pour en revenir à l'album, il est doté d'une richesse infinie et le groupe alterne chansons pûrement psychédéliques avec des titres beaucoup plus calmes et plus posés, mais au final, ce parfait compromis entre grâce et puissance nous offre des moments savoureux tout au long de notre écoute.

Même si, en raison de la qualité des titres présents sur cet opus, il m'est difficile de sélectionner des morceaux qui me font plus vibrer que d'autres, je désignerai néanmoins "Six to let the light shine thru, 1000 dreams, Rains in the desert, All torn up" et le chef d'oeuvre incontesté, "This song is over", qui résume à lui seul les 75 minutes de bonheur qui font de ce disque une priorité pour toute personne assidue de rock psychédélique.

La voix de Jason Simon ainsi que les riffs de guitare sont sont tour à tour puissants, mélodiques, intenses et essentiels, au final.

Pour ma part, je viens de découvrir Dead Meadow grâce à ce superbe album, mais il va de soit que je vais désormais m'intéresser à la discographie de ce groupe qui mérite vraiment qu'on lui consacre un peu de notre temps.

Ma note : 9/10

DEAD MEADOW - Warble womb (2013)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PSYCHEDELIC

Gesso est un groupe Portugais de rock psychédélique et "Howling grace" est le premier album officiel de cette formation talentueuse et prometteuse, après un EP de toute beauté.

50 minutes de rock atmosphérique pour 5 titres en apesanteur suffisent à mon bonheur pour que ce savant mélange entre psyché, stoner et sludge m'envoie au 7ème ciel.

D'entrée, "Mountains" donne le ton. Le son est terriblement envoutant, et les guitares se déchainent pour notre plus grand plaisir.

"Grove" va forcément confirmer ce ressenti, mais nous somme loin dêtre au bout de nos surprises. Suivent alors "A witch peeking through the trees", et "Strong unholy winds are coming" , 2 morceaux qui nous prouvent à quel point le son de Gesso monte en puissance, au fur et à mesure de notre écoute, avant de nous achever avec les 12 minutes du sublime "Long desert walker", dernier titre présent sur l'album.

Gesso vient de nous pondre un disque de très grande classe qui rivalisera sans nul doute avec les belles sorties psyché de cette année 2013, que l'on peut d'ores et déjà considérer comme un grand cru.

Ma note : 8,5/10

GESSO - Howling grace (2013)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PSYCHEDELIC

Je vous l'annonce de suite. Le septième album du trio de rock psychédélique Américain est une tuerie dont vous ne sortirez pas indemne.

Pourtant, White Hills avait placé la barre très haut avec le superbe HP-1 paru en 2011, mais là les adeptes de space rock intersidéral dont je fais bien sûr partie vont se délecter encore plus des 3 intros et des 6 titres présents sur ce nouvel opus que vous devriez certainement apprécier à sa juste valeur.

Les guitares saturées, l'explosion de décibels sonores qui nous éclatent en pleine face, la voix puissante et pratiquement inaudible du chanteur, les claviers qui nous emportent dans une autre galaxie et certains titres qui ressemblent étrangement à du Stooges sous acide me font prendre conscience de l'énormité de ce disque.

Les titres phares sont sans conteste "So you are...So you'll be", "Rare upon the earth", mais surtout le magistral "Forever in space", qui justifie à lui seul l'achat de cet album monstrueux.

Le décollage est imminent, et ce vol va probablement vous emmener dans une autre dimension. Pour cela, je vous conseille de monter le son. Pour ma part, rien que les vibrations ont fait taire les aboiements du chihuahuah de mes voisins d'en face, comme quoi, la musique des White Hills est non seulement efficace, mais communicative.

Ma note : 9/10

WHITE HILLS - So you are...So you'll be (2013)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #GARAGE ROCK

6 Ans après l'excellent "What is ?", les Allemands de King Khan And The Shrines signent leur grand retour avec ce nouvel album complètement disjoncté.

Imaginez une rencontre entre Wilson Pickett, les Blues Brothers et le Velvet Underground. Vous mixez le tout et vous obtenez un mélange de garage soul psychédélique mélodique, puissant et terriblement efficace.

La voix du chanteur est aussi imposante dans les parties pûrement rock que dans les moments beaucoup plus calmes comme lors du magistral "Darkness", chanson sur laquelle le leader du groupe nous gratifie de tout son talent de vocaliste.

Les 12 titres présents sur cet opus vont forcément vous faire bouger la tête de bas en haut, voire vous faire danser, et c'est là l'objectif principal du groupe, sans nul doute.

Sans être un chef d'oeuvre, cet album de King Khan aura le mérite de nous apporter de la joie et une pêche communicative, et c'est déjà très bien !

Ma note : 7/10

KING KHAN AND THE SHRINES - Idle no more (2013)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PSYCHEDELIC

Nous avons à peine eu le temps de nous remettre du sublime "Lonerism" de Tame Impala, que nos amis Australiens Nick Allbrook et Jay Watson sont déjà de retour avec le nouvel album de leur projet parallèle, en l'occurence Pond, qui est absolument dantesque.

Le heavy rock psychédélique des Australiens est surpuissant dès que le son de la guitare s'enflamme et c'est le cas sur des morceaux tels que "Xanman", "Aloneaflameaflower ou le génial "Giant tortoise", qui est certainement l'un des meilleurs moments présent sur l'album.

Mais le groupe alterne également avec des morceaux moins rudes mais tout aussi envoutants comme par exemple "O Dharma" et "Hobo rocket", avant de sceller magistralement ce disque déjà essentiel avec le chef d'oeuvre "Midnight mass", qui nous montre toute l'étendue du talent des Australiens.

En attendant le nouveau Tame Impala, régalez-vous avec Pond. Il est évident que vous n'aurez pas à le regretter.

Ma note : 8,5/10

POND - Hobo rocket (2013)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PSYCHEDELIC

Après un premier album éponyme plutôt intéressant paru en 2009, voici donc le second opus du quatuor de Brooklyn et cette fois, ce disque n'est pas juste intéressant mais il respire la maturité, et la musique de Naam, située entre rock psychédélique, stoner et heavy old school prend une nouvelle dimension.

Là encore, les influences du groupes sont nombreuses, et une fois de plus, on est obligé de citer Black Sabbath et Hawkwind pour les plus connus. Pour ma part, j'y ajouterai une touche de MC5.

La mayonnaise prend d'entrée avec le superbe "Vow" et les guitares décollent. La voix du chanteur est bien posée et on se délecte du son très lourd qui finira par nous posséder. On retrouve les mêmes qualités sur les titres "Pardoned pleasure", "On the hour" et surtout sur l'excellent "Midnight glow".

Naam se permet même une ballade somptueuse malheureusement trop courte, 1mn50 seulement pour un pûr moment de magie et de grâce.

Mais le point culminant de l'album restera sans conteste le chef d'oeuvre "Beyond" et ses premières notes qui ne sont pas sans rappeler un magnifique morceau des Pink Floyd que les inconditionnels reconnaitront facilement.

Naam vient tout simplement de nous pondre une galette de luxe qui trouvera forcément sa place dans ma collection déjà bien fournie des meilleures sorties de rock psychédélique de l'année 2013.

Ma note : 8,5/10

PS : Ne vous fiez pas à l'horrible pochette. Le contenu est bien plus intéressant !

NAAM - Vow (2013)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PSYCHEDELIC

Kama Loka est un groupe de rock psychédélique composé de musiciens Danois et Suédois et cet EP éponyme est leur premier opus.

5 Titres, 35 minutes de musique, 2 morceaux instrumentaux qui laissent la part belle à la flûte, au violon, au saxophone ainsi qu'aux claviers et 3 titres sur lesquels le chant prend une dimension énorme. Voici donc les ingrédients qui composent cet album somptueux et franchement, après plusieurs écoutes, je me rends compte que ce disque est devenu essentiel, en ce qui me concerne.

Les deux chefs d'oeuvre, "Öjesten et ganglat till floalt" sont à coup sûr les moments les plus intenses de l'album. De par sa grâce, "Öjesten" est un instant de délice qui n'a d'égal que la superbe mélodie qui transforme cette chanson en récital poétique. "Ganglatt till floalt", pour sa part, est un titre instrumental qui puise ses inspirations dans le folklore avec néanmoins cette touche de rock psychédélique qui, forcément, donne de la puissance à ce morceau intense et savoureux.

Ma note : 9/10

KAMA LOKA - Kama Loka (2013)

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog