Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Publié le par Bad Ass
Publié dans : #INDUSTRIAL ROCK

ORIGINE : ALLEMAGNE

MEMBRES : SASCHA KONIETZKO (Basse/Batterie/Claviers), LUCIA CIFARELLI (Chant), CHRIS HARMS (Guitare/Chant), ANDY SELWAY (Batterie)

MON RESSENTI : Les Allemands de KMFDM sévissent depuis plus de 30 ans sur la scène Internationale avec leur Rock Industriel qui a influencé bon nombre de Groupes jusqu'à présent ! Trois ans après "Our Time Will Come", ils sont déjà de retour avec un vingtième Opus et, malgré quelques Titres un peu mollassons, ils font toujours preuve d'une énergie redoutable, notamment sur "Total State Machine", "Murder My Heart", "Fake News", "Burning Brain" ou encore "Glam Glitz Guts And Gore" qui nous ramènent à la grande époque de la Formation Hambourgeoise. "Hell Yeah" n'est pas le Chef d'oeuvre de l'année mais c'est un Album honnête et l'honnêteté paye toujours ! 

MA NOTE : 7,5/10

KMFDM - Hell Yeah (2017)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PROGRESSIF

ORIGINE : ANGLETERRE

MEMBRES : DAVE MORGAN (Batterie), ADAM HUTCHISON (Basse/Claviers), SAMUEL ORGAN (Guitare/Claviers)

MON RESSENTI : Le Trio Britannique originaire de Brighton n'est définitivement pas un Groupe comme les autres et ce second Opus est là pour nous le prouver, et ce, malgré sa courte durée, à peine 30 minutes. Mais il se passe tellement de choses durant cette petite demi-heure qu'une simple écoute ne suffit pas pour porter un jugement définitif concernant ce voyage situé entre Rock Progressif, Rock Psychédélique et Krautrock. On pense forcément à Can, à Rush, aux Pink Floyd notamment sur le Titre final, "Mobius Strip II" mais surtout à King Crimson dont l'ombre plane constamment ! "Mercury Fountain" à beau être inclassable, il n'en est pas moins fascinant !

MEILLEUR TITRE : "Surrogate Head"

MA NOTE : 8/10

THE PHYSICS HOUSE BAND - Mercury Fountain (2017)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PSYCHEDELIC

ORIGINE : SUEDE

MEMBRES : RICKARD DAUN, MARTIN DAUN, LISA EKELUND, LARS HOFFSTEN, JONAS HÖGLUND, SVEN WALAN

MON RESSENTI : Si je vous dit que les principales influences Musicales des Suédois sont des Formations légendaires comme Hawkwind, Yes et Amon Düül, ça donne envie, non ? Et bien je vous invite à découvrir le nouvel Opus de Flowers Must Die qui mélange avec beaucoup de talent des Styles Musicaux aussi variés que le Rock Psychédélique, le Jazz, le Hard et la Musique Orientale. Du coup, ça donne encore plus envie, non ? Quoi qu'il en soit, "Kompost" est un Disque aussi étrange que fascinant que je recommande particulièrement aux amateurs de sensations fortes !

MEILLEURS TITRES : "Hej Da", "Don't You Leave Me Now"

MA NOTE : 8,5/10

FLOWERS MUST DIE - Kompost (2017)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #DARKWAVE

ORIGINE : FRANCE

MON RESSENTI : Avec "VVVVV" paru en Janvier 2017, il y a à peine 6 mois de cela, je faisais le parallèle avec Terra Tenebrosa et ce nouvel Opus du mystérieux Black Wine Order me conforte dans mon opinion. On retrouve une fois de plus ce côté sombre propre à la Musique des Suédois, voire flippant sur certains Titres. Je peux vous assurer que l'écoute de "Dirt" au casque en plein milieu de la nuit dégage quelque chose d'intense et de terriblement envoûtant. Par moments, le côté sombre s'éclipse pour faire place à un brin de lumière, notamment sur "Devotee" qui est d'une beauté à couper le souffle ! Entre ombre et lumière, mon coeur balance et si tout comme moi, vous vous situez entre les deux, nul doute que vous apprécierez ce "Dirt" pas si sale que ça !

MEILLEUR TITRE : "Devotee"

MA NOTE : 8,5/10

BLACK WINE ORDER - Dirt (2017)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #WORLD MUSIC

ORIGINE : MALI

MON RESSENTI : Aujourd'hui, nous sommes le 14 août et pour moi, le 14 août n'est pas une date commune étant donné qu'en ce jour béni est née une Princesse Orientale qui m'a apporté de multiples choses sur le plan humain. Je voulais lui rendre, comme chaque année, un hommage bien mérité et pour cela, j'ai choisi le nouvel Album de la Malienne Oumou Sangaré qui est d'une beauté et d'une élégance indescriptible. Tout comme ma Muse, Oumou a des valeurs humaines d'une richesse infinie et son engagement en faveur des démunis est sans limites mais la ressemblance ne s'arrête pas là étant donné qu'elles font toutes deux preuve d'une force de caractère et d'une intelligence redoutable. C'est donc tout naturellement que je dédie ce superbe Opus, le dixième de l'Amazone Malienne à celle qui a illuminé ma vie pendant un certain temps. Je suis persuadé qu'elle saura apprécier à sa juste valeur ce Disque éclectique et riche en émotions !

MEILLEURS TITRES : "Mali Niale", "Fadjamou"

MA NOTE : 9/10

Oumou Sangaré - Mogoya (2017)
Oumou Sangaré - Mogoya (2017)

Voir les commentaires

Publié le par JEAN LOUP PECQUAIS
Publié dans : #PROGRESSIF

To The Bones

Après deux ans d'attente, Steven Wilson nous revient avec son tout dernier album "To The Bone".
Il a été lourdement marqueté/marketé depuis plusieurs mois sur les réseaux sociaux : interviews en veux-tu en voilà, singles (cinq !), clips, vidéos "behind the scene", photographies etc etc... Le disque n'est pas sorti qu'on a déjà l'impression de l'avoir écouté.

Il y a cependant quelques informations importantes à retenir de cette campagne :
- Le produit vendu est Steven Wilson (bien plus mis en avant que sa musique)
- Une "nouvelle" orientation esthétique est annoncée
- Il se propose comme leader, voir unique acteur d'une pop-rock avant-gardiste et expérimentale

Autant l'admettre tout de suite, cela fait beaucoup de poids sur les épaules d'un album qui se doit en plus de succéder à ses illustres prédécesseurs "Grace For Drawning", "The Raven That Refused to Sing" et "Hand. Cannot. Erase".
Alors qu'en est-il du résultat ? Est-ce l'énième tour de force de Steven Wilson ?

La réponse est non.

Je vais donc essayer de vous éclairer sur le regard que je porte sur "To The Bone", tout en abordant quelques questions que je pense inséparables de cette petite chronique.

Musicalement, l'album n'y va pas par quatre chemins, ça sera pop, ni plus ni moins. Parfois rock, parfois disco, souvent ennuyeux, mais pop avant tout. Un morceau, c'est un couplet, un refrain, un pont, emballé c'est pesé, au suivant !
Je caricature un peu. Une structure de pop song n'est pas un défaut en soi. C'est un outil. Un outil pourquoi ? Pour permettre à l'artiste de s'exprimer. Même si c'est la forme prédominante dans la musique la plus consommée de notre époque, cela ne la rend pas plus légitime qu'une autre structure. Donc si un artiste, et Steven Wilson en est pourtant un grand, choisit de faire des chansons avec une structure très conventionnelle, alors ça doit être signifiant. Qu'est-ce que ça raconte alors ?

Et bien rien. Et c'est à peu près le plus gros défaut de cet album, c'est que tout semble gratuit. Même les morceaux à première vue plus ambitieux dans leur écriture ne sont souvent que des assemblages de gimmicks, ou pire, de clichés.
Bien trop souvent on se dit "oh, ça ressemble à un morceau de Porcupine Tree", ou encore "Tiens, ça aurait put être sur un disque de Blackfield", et autre "c'est marrant, mais ça ressemble beaucoup à du ABBA".
On nage donc dans un océan de citations et d'auto-citations un peu vaines, où on attend les trois-quatre éclairs musicaux (parce que c'est quand même Steven Wilson) de la galette, puis, une fois le disque fini, on le range pour aller écouter n'importe quel autre album de Steven Wilson.

La grande question sans réponse est, à mon sens, quel a été le projet derrière ce disque, quelle était l'ambition originelle ? Car devant autant de mégalomanie dans ses dernières interviews pour un nouvel album aussi médiocre, on se demanderait presque si notre cher Steven Wilson ne nous ferait pas une crise de la cinquantaine.

note : tant pis / 20

Jean Loup Pecquais

 

Je tiens à remercier l'excellent Musicien de Rock Progressif Jean Loup Pecquais, que j'accueille avec fierté sur mon Blog, pour sa Chronique constructive concernant ce nouvel Opus de Steven Wilson que je n'écouterai pas forcément en priorité ;)

Par contre, si vous souhaitez découvrir le travail de Jean Loup, je vous invite à visiter sa page Bandcamp que vous trouverez ci-dessous.

Bad Ass

STEVEN WILSON - To the Bone (2017)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #WORLD MUSIC

ORIGINE : MALI

MON RESSENTI : "Kidal" est le cinquième Album des Touaregs de Tamikrest qui à chaque fois nous régalent avec leur Blues Rock mi acoustique, mi électrique ! Enregistré à Bamako, ce nouvel Opus est une petite merveille dont on ne se lasse pas ! On ne refait pas le monde avec simplement 11 Chansons, mais on peut raconter pas mal de choses et si toutefois vous comprenez la langue Tamashek, vous me donnerez probablement raison ! (En même temps, j'ai eu droit à une traduction, ce qui explique que je me la pète un peu). Cela dit, "Kidal" est un Album somptueux !

MA NOTE : 8,5/10

TAMIKREST - Kidal (2017)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #HARD-ROCK-STONER

ORIGINE : ALLEMAGNE

MEMBRES : MARK TORNILLO (Chant), WOLF HOFFMANN (Guitare), UWE LULIS (Guitare), PETER BALTES (Basse), CHRISTOPHER WILLIAMS (Batterie)

MON RESSENTI : Sur ce 15ème Album du Groupe, Herman Franck et Stephan Scharzmann  sont respectivement remplacés par Uwe Lulis (Guitare) et Christopher Williams (Batterie) mais malgré ce changement de line-up, Accept assure l'essentiel ! "The Rise of Chaos" est aussi bon que son prédécesseur, "Blind Rage", paru en 2014 et une fois de plus, on se régale en découvrant les Compositions de la Formation, qui devraient séduire la plupart d'entre nous ! Accept est toujours vivant, toujours debout, et contrairement à certains, ils ne titubent même pas. En plus, Mark a du coffre, ce qui est loin d'être négligeable !

MEILLEUR TITRE : What's Done Is Done "

MON RESSENTI : 8,5/10

ACCEPT - The Rise Of Chaos (2017)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #WORLD MUSIC

ORIGINE : FRANCE/ALGERIE

MEMBRES : AHMED DAHA (Chant/Guitare/Oud), Thierry Ménéghello (Percussions/Choeurs), ERIC SCALZITTI (Basse/Ney/Choeurs), DJAMEL ICHALLAL (Guitare/Bendir/Choeurs), avec la participation dans l'Album de Djamel Ichallal et des Invités, la Chanteuse Nadia Latrech et le Guitariste Flamenco Kader Fahem.

MON RESSENTI : Ahmed El Salam, de son vrai nom Ahmed Daha, (Pour ma part, il s'agit du Prince Ahmed), est un Musicien originaire de Oued Souf, dans le Sahara d'Algérie. Adolescent, il découvre Le Jazz, la Guitare, Jimi Hendrix, Carlos Santana, l'Oud, l'Arabo-Andalou, le Flamenco et j'en passe ! Depuis, il se nourrit Musicalement de ses Origines et de ses Influences de Musiques actuelles. Descendant du Soufi "Daha, Sidi Ahmed Ben Slimene Tidjani (Tidiane au Sénégal et en Afrique), Ahmed s'inspire du Soufisme qui désigne le Coeur de l'Islam Spirituel. Du coup, j'espère que ma Muse, la Princesse Mira, lira cet Article ! Il faut dire qu'elle m'a transmis les valeurs du Soufisme et je m'en inspire bien souvent !

Pour en revenir à Ahmed, après des années d'existence, le Label https://plazamayorcompany.com s'intéresse à son travail, signe un contrat d'édition Musicale et de Distribution de son Nouvel Album, "Anouar, Lumières Sur le Chemin" qui sortira officiellement en Octobre 2017 avec le soutien de http://www.jazzbox-radio.fr. Je remercie infiniment http://newnabab.com/ahmed-el-salam d'avoir mis en avant cet Artiste Talentueux et d'une richesse humaine incomparable ! Il le mérite plus que personne et je ne dis pas ça parce que j'ai eu la chance de le rencontrer et d'échanger quelques mots avec lui ! Il faut dire que son nouvel Album est sublime ! Depuis ce matin, je ne cesse de l'écouter et plus je l'écoute, plus je l'apprécie ! Chaque Titre apporte sa pierre à l'édifice et je dois bien avouer que j'ai beaucoup de mal à sortir un Morceau du lot. Cependant, à titre perso, dès que j'entends les premières notes de "Jamila", je me lève, je bouscule tout le monde, je danse et je ris ! La Musique d'Ahmed me procure du bonheur, beaucoup de bonheur, maintenant, mon plus grand souhait est de découvrir l'Homme qui se cache derrière le Prince !

MA NOTE : 10/10

 

 

AHMED EL SALAM - Anouar, Lumières Sur Le Chemin (2017)

Voir les commentaires

Publié le par Bad Ass
Publié dans : #PSYCHEDELIC

ORIGINE : USA

MON RESSENTI : Excellente nouvelle pour les Amateurs de Pop Psychédélique, la Maison de Disque "Cherry Red" publie dans une édition sublime ce second Disque du Trio originaire de New-York qui, à cause du patron d'Apple Music, Allen Klein, arrivé à la tête du Groupe en 1969, n'a jamais vu le jour. Et dire que John Lennon et Paul McCartney Himself avaient apporté leur contribution en offrant le superbe Morceau éponyme aux Américains !!! Justice leur est rendue aujourd'hui grâce au travail de "Cherry Red" et vous pouvez enfin vous procurer ce Chef d'oeuvre sur tous les bons sites marchands !

MA NOTE : 10/10

PS : Bizarrement, la pochette me fait penser au final du premier Vendredi 13 réalisé par Sean S. Cunningham ;)

MORTIMER - On Our Way Home (1969) - (Reissue 2017)

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog